« François Rachline : Le mendiant de Velásquez | Accueil | Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ? »

25 avril 2014

Commentaires

Bruno

D'après ma libraire, ce roman est le premier d'une trilogie, ce qui explique la fin qui n'en est pas une. Tout à fait d'accord avec votre analyse, j'ai aussi beaucoup apprécié ce roman.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Catégories

Blog powered by Typepad